Savoir qu'une édition définitive allait débouler sur PS4 et Xbox One ne pouvait donc qu'être une excellente nouvelle, surtout quand on se rappelle à quel point la version next gen' de TOMB RAIDER avait été une franche réussite. Reste à savoir si Wei Chen a-t-il été aussi gâté que Lara Croft ? Réponse dans les lignes qui suivent.

Même si la fin de l'année 2014 se montre riche en titres en tous genres, ce n'est qu'en 2015 que les joueurs vont pouvoir découvrir les vrais jeux next gen' tant promis par les performances techniques de la PS4 et de la Xbox One. En attendant, la mode est à la remasterisation à outrance à laquelle Square Enix participe depuis le début de l'année, depuis que TOMB RAIDER est revenu dans une Definitive Edition des plus réussies. Forcément, avec un tel travail d'adaptation pour les aventures de Lara Croft, on ne pouvait qu'être confiant quant à celles de Wei Shen pour Sleeping Dogs. La déception graphique est malheureusement palpable, avec une version qui n'arrive même pas à la hauteur de la mouture PC qui avait profité d'un pack de textures HD pour nous offrir un rendu impeccable. Certes, Sleeping Dogs est plus fin et mieux détaillé que les versions PS3 et Xbox 360, mais rien de bien extraordinaire comparé à ce qui a déjà été fait...

Ceux qui s'attendent à se manger une claque graphique en y jouant sur leur console next gen' risquent d'être déçus du résultat.

Les différences ne sont donc pas flagrantes, mais il faudrait quand même être de mauvaise foi pour ne pas s'apercevoir que Wei Shen et certains protagonistes (notamment ceux des cinématiques) ont pris un peu plus de caractère. On note également du mieux concernant la foule, plus dense de manière générale, tout comme cette meilleure gestion de l'éclairage qui rend le jeu plus crédible. Bref, globalement, c'est plus fin, sans jamais atteindre le rendu de la mouture PC. Grosse frustration n'est-ce pas ?

CE CHIEN ABOIE FORT MAIS NE MORD JAMAIS !

Cela dit, tout n'est pas si noire dans cette remasterisation puisque Sleeping Dogs : Definitive Edition jouit d'ajouts comme l'intégration de tous les DLC parus jusqu'à présent. On en recense 24 au total, entre packs de costumes, missions supplémentaires et nouvelle campagne alternative comme  "Cauchemar à North Point" et "l'Année du Serpent", accessibles directement depuis la page d'accueil du jeu. Ca n'est pas du luxe, surtout quand on sait que le jeu est vendu au prix fort, alors que TOMB RAIDER : Definitive Edition était proposé à 50€ à son lancement. La crise. Toujours dans le listing du mauvais feedback de cette mouture next gen' : la présence de baisse de frame-rate occasionnelles qu'on aurait pensé éradiqué grâce aux performances de nos nouvelles machines.

A croire que United Front Games était trop occupé à bosser sur leur nouveau projet free-to-play du studio : Triad Wars. Peut-être la raison pour laquelle les développeurs se sont même pas donnés la peine de retravailler la taille des sous-titres, illisibles même sur un écran de 52  pouces.

Difficile donc de conseiller cette Definitive Edition aux joueurs qui ont déjà une copie du Sleeping Dogs original, tant l'intérêt de passer à la next gen' se montre aussi limité.

Quant aux autres, ceux qui ne connaissent pas les méthodes punitives de Wei Shen, ceux qui seraient intéressés de découvrir les bas-fonds de la ville lumineuse de Hong Kong, ou bien ceux qui voudraient retrouver l'ambiance des films HK des années 90, n'hésitez pas à franchir le pas, Sleeping Dogs restant l'une des plus intéressantes alternatives à GTA proposer depuis belle lurette, hors production Rockstar j'entends...

>

>>>50% DE REDUCTION SUR SLEEPING DOGS PS4 DEFINITIVE EDITION SUR NETGAMESRETRO.COM<<<

Product added to wishlist

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/